iTest

Un test de diagnostic rapide ou test de dépistage rapide (TDR) est un test qui permet d’établir rapidement (en quelques minutes) le diagnostic d’une maladie, le plus souvent grâce à des réactions chimiques par immunoprécipitation sur membranes ou immuno-chromatographie sur bandelettes (Lateral Flow Test) qui font apparaître une coloration particulière permettant d’interpréter immédiatement le résultat. S’agissant d’une technique simple, rapide et peu coûteuse, ce type de tests est utilisable au cabinet du médecin mais aussi au chevet du patient ou sur le terrain.

Il existe des tests de diagnostic rapide pour de nombreuses maladies infectieuses (anginepaludismeVIH)1 mais de tels tests sont aussi utilisés pour dépister des conditions médicales particulières qu’elles soient pathologiques ou non (grossesseaccident cardiaque). Par ailleurs, des tests rapides sont disponibles pour applications non médicales notamment pour l’analyse de paramètres biochimiques dans l’eau (par ex. piscines), l’air, les aliments, etc.

Les tests immuno-chromatographiques sur bandelette (ICB), sont plus communément connus sous leur appellations anglaise de « Lateral Flow Test ».

Les premiers tests immunographiques de l’histoire peuvent être attribués au papyrus de Berlin, datant de 1350 av. J.-C. Dans ce papyrus, un test de grossesse primitif comportant de l’orge et du blé sur lequel de l’urine de femme présument enceinte était déposé ; si les grains d’orge germaient, la femme était réputée comme attendant un enfant mâle ; si les grains de blé germaient, la femme était réputée comme attendant un enfant femelle ; finalement, si les grains ne germaient pas, elle était réputée comme n’étant pas enceinte2. Ces résultats furent répliqués par des scientifiques et ce test donna des résultats valides à 70 %3. Bien qu’il ne s’agisse pas de tests immunographique sur bandelette à proprement parler, ce domaine de tests et leurs applications est riche d’histoire.