Test de diagnostique rapide  Bacterovir

test de diagnostic rapide

Test de diagnostique rapide  

Test de dépistage rapide (test de diagnostique rapide)

  • un Test de diagnostique rapide permet en quelque minute d établir l origine d une affection  
  • (en quelques minutes) le diagnostic d'une maladie, (test de diagnostique rapide)
    le plus souvent grâce à des réactions chimiques par 
    immunoprécipitation sur membranes
    ou 
    immuno-chromatographie sur bandelettes (Lateral Flow Test)
    qui font apparaître une coloration particulière permettant d'interpréter
    immédiatement le résultat. S'agissant d'une technique simple, rapide et peu coûteuse,
    ce type de tests est utilisable au 
    cabinet du médecin mais aussi au chevet du patient ou sur le terrain.
  • ce pendant Il existe des tests de diagnostic rapide (test de diagnostique rapide) pour de nombreuses maladies infectieuses (anginepaludismeVIH) mais de tels tests sont aussi utilisés pour dépister des conditions médicales particulières qu’elles soient pathologiques ou non (grossesseaccident cardiaque). Par ailleurs, des tests rapides sont disponibles pour applications non médicales notamment pour l’analyse de paramètres biochimiques dans l’eau (par ex. piscines), l’air, les aliments, etc.(test de diagnostique rapide)

Les tests immuno-chromatographiques sur bandelette (ICB), sont plus communément connus sous leur appellations anglaise de « Lateral Flow Test ».

en suite Les premiers véritables tests ICB sont apparus dans les années 1950.  Sans surprise, la seconde zone d’innovation pour ce genre de tests fut l’invention du test immunographiques afin de détecter la grossesse chez la femme.

Par contre, l’innovation du principe est restée relativement stable depuis la fin des années 1990.  Selon les méta-analyses, les innovations stagnent dans ce domaine.

Mécanisme Général d action

par ailleurs les anticorps Monoclonaux rendent les tests particulièrement efficace 

mécanisme immunologique  

 

Principe générale 

 

D’abord, …
URINE , SANG  ,SELLES , SALIVES, MUQUEUSE BUCCAL OU VAGINAL

chacun de nos test a une désignation , appende de la maladie ou de la reaction immunitaire provoquer par cette dernier , le test peux détecter un virus ou une bactérie en direct ( antigène bactérien ou viral + anticorps)

ou alors Par ailleurs,détecter la reaction immunitaire induite par le Micro organisme impliquer 

en suite les TEST 


Ensuite, de plus la Méthode 
RAPIDE 

 

Par ailleurs
Le test de diagnostic rapide, utilisé pour les angines, est un kit de détection qui permet aux médecins de confirmer en quelques minutes seulement la présence ou non du streptocoque bêta-hémolytique, responsable de la forme bactérienne de la maladie.

En outre

Principe du test de diagnostic rapide de l’angine

 

Tout d’abord
Le médecin prélève des cellules sur les amygdales du patient et dépose l’échantillon sur une bandelette composée d’anticorps antistreptocoque bêta-hémolytique dans une solution test.

Une première bande rose apparaît pour signifier de la validité du test. en suite 

Si une seconde bande rose se manifeste, c’est le signe d’une infection bactérienne, le médecin pouvant prescrire des antibiotiques.

En fin Dans le cas contraire, il s’agit d’une angine virale et les antibiotiques ne sont d’aucune utilité.

Par exemple

COMMENT FONCTIONNENT LES TESTS DIAGNOSTIQUES RAPIDES ?

La plupart des TDR sont des tests immunochromatographiques (ceux basés sur la détection des acides nucléiques (PCR) ne seront pas discutés dans cet article).

Les tests immunochromatographiques se présentent sous la forme d’une cassette en plastique ou d’une carte qui contient une bandelette de nitrocellulose qui est visible à travers les différentes fenêtres ou alvéoles de la cassette (figure 1).

En fait 

  • Un volume déterminé de l’échantillon à tester (que ce soit sang, urine, salive ou frottis nasopharyngé) est en général déposé dans une alvéole, puis quelques gouttes d’une solution tampon dans une autre alvéole (parfois les tests ont une seule alvéole pour ces deux composants).
  • En suite L’échantillon migre alors le long de la bandelette et si l’élément à détecter (antigène du micro-organisme ou anticorps dirigé contre l’agent infectieux) est présent, il va se fixer sur les anticorps ou antigènes correspondants dans la fenêtre «test» et une bande de couleur apparaîtra.
  • En fin Une réaction doit aussi se faire dans la fenêtre contrôle, quel que soit le résultat du test, afin de garantir que la procédure s’est bien déroulée.
  • Il y a donc essentiellement deux types de TDR : ceux basés sur la détection d’antigènes

par exemple : l’enzyme HRP2 du parasite de la malaria) et ceux basés sur la détection d’anticorps (par exemple : infection VIH ou maladie de Chagas.

En conclusion  :un test de diagnostique aide le médecin a identifier rapidement avec un faible coups une bactérie ou un virus Par ailleurs nous limitons ainsi la prescription abusive des antibiotique  

par ailleurs nous pouvons ainsi trouver des signe procureure le cancer . 

ainsi on accélérer la prise en charge .


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.